{Projet 12 photographes s’inspirent} 3/12 : L’image sombre “Tim Burton vs Alfonso Cuaron”

Lorsque j’ai découvert le thème du mois de mars, j’étais partagée entre angoisse et excitation!
Angoisse de ne pas y arriver, de ne pas réussir à trouver l’inspiration mais surtout de me retrouver bloquée par des contraintes techniques. Comme vous l’aurez compris si vous avez suivi l’actualité sur le blog du collectif, nous avions le choix de nous inspirer de deux réalisateurs à l’univers très sombre : Tim Burton ou Alfonso Cuaron. Ne connaissant pas vraiment le second, et étant une fan inconditionnelle du premier, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers Tim Burton. J’adore ses films et j’admire la finesse avec laquelle il mêle le macabre et l’humour.  Oui MAIS, son univers est quand même à des milliers d’années lumière du mien!
Advienne que pourra, ma décision est prise, ce sera une photo sombre!
J’ai très vite eu envie de m’inspirer plus particulièrement du film les Noces funèbres, que j’ai vu et revu, et qui me permettrait de mettre en scène une mariée. Parfait pour la wedding addict que je suis!
J’ai tout d’abord recherché un lieu pour ma mise en scène. J’aurais aimé trouver une vieille demeure isolée, avec un grand portail en fer forgé, mais bon avec cette idée bien trop précise, difficile de trouver mon bonheur… je me suis donc rabattue sur la forêt, plus classique, mais souvent utilisée par Tim Burton.
Puis, je suis partie à la recherche de mes modèles, ma nièce et Oscar, qui ont bien voulu prêter au jeu du shooting macabre! Je les remercie d’ailleurs infiniment tous les deux, surtout ma nièce qui a su faire preuve d’une grande patience! Pour ce qui est d’Oscar, je ne lui ai pas trop laissé le choix à vrai dire!
Pour des raisons de planning, la prise de vue a du se faire en plein jour, et ma plus grande difficulté a été de simuler la nuit au niveau de mon post traitement.
Il n’a pas non plus été simple de travailler les couleurs et la lumière pour me rapprocher au mieux du film et de son ambiance sombre et bleutée.
J’avais initialement prévu d’intégrer de la fumée à mon image, mais n’ayant pas de machine à fumée, j’ai utilisé des encens… qui ont certes eu le mérite de parfumer le bois, mais pas celui d’enfumer suffisamment la scène… (#rires)
N’ayant qu’un seul squelette, j’ai aussi dû utiliser pas moins de 5 photos assemblées en composite pour arriver à ce résultat.
Dommage que personne n’était à nos côtés pour faire une petite photo backstage, car c’était très drôle :
Courir dans les feuilles mortes déplacer le squelette, revenir à mon boitier, shooter, retourner jusqu’à Oscar, le déplacer à nouveau, ramasser sa main gauche qui n’arrêtait pas de tomber, puis revenir en courant vers mon boitier, et déclencher encore… Sans parler de mon flash déporté qui refusait de se déclencher au bon moment… Bref une franche partie de rigolade… Que je partage avec vous aujourd’hui. J’espère que ce cliché, très loin de ce que je peut faire d’habitude, vous plaira. Pour ma part j’ai adoré le réaliser.
Pour en savoir plus sur ce projet, vous pouvez lire cela, ou vous rendre directement sur le blog du collectif 12 photographes.

{Projet 12 photographes s’inspirent} 3/12 : L’image sombre “Tim Burton vs Alfonso Cuaron”

shooting tim burton
Comme tous les mois, je vous invite à découvrir la photo d’un de mes collègues participant aussi au projet. j’ai donc le plaisir de vous présenter l’image proposée par Rachel Nething, qui a elle aussi choisit de s’inspirer de Tim Burton.

Rachel nething

 

 

Votre commentaire

Votre email n'est jamais publié ou partagé. Champs obligatoire *

Demander un devis ou des informations